• Bonjour! Aujourd'hui pas de BD, mais cette fois un petit texte humoristique. Parce que j'aime bien écrire aussi. Bonne lecture! :)

    Je précise au passage que c'est de la fiction pure et dure.

     

    L'étagère

     

    Zut! Il faut que je me fasse du café!

    Franchement il n'y a pas matière à raconter une histoire partant sur une base aussi banale qu’inintéressante. Mais aller chercher une simple boîte de café moulu ne serait pas aussi problématique si mon imbécile de frère (Christophe, 32 ans, 1,95 mètres) n'était pas passé chez moi hier, pendant que je donnais cours à mes élèves de 5ème, pour fixer la nouvelle étagère de la cuisine, à SA hauteur d'homme!  Oui, le bougre a juste légèrement oublié que son petit frère ne faisait que 1,77 mètres. Et évidement, c'est lui qui a la perceuse.

    Ce qui fait que je me retrouve ce matin, comme un abruti, entre ma vieille cafetière qui crie famine, et la boîte en métal contenant le précieux arabica, trônant à une altitude inatteignable pour le pauvre mortel que je suis! Ajoutez à cela que je ne suis pas du matin, et que la seule chose capable de me réveiller est de boire tous les matins mon précieux liquide d'un noir pur et intense. 

    La procédure évidente à faire dans ce genre de cas est de grimper sur un tabouret pour être enfin à la bonne hauteur du trésor tant convoité. Ce que je fis avec la chaise en bois que j'avais à ma disposition. Mais ce que j'avais oublié, c'est que la chaise en question, récupérée chez mes parents, était une vétérante ayant traversé sept décennies, que mon arrière-grand-père avait lui-même réparé dans sa ferme vers la fin des années 60. Elle avait dû en supporter des séants durant sa longue carrière. Avec le poids des années, elle s'était évidemment fragilisée. Et ce matin, il se trouve que j'ai sous-estimé ses capacités, et lui ai involontairement porté le coup de grâce.

    La paille lâcha d'un coup, et mon instinct de survie m'ordonna de m'agripper de toutes mes forces à cette maudite étagère, ma seule prise d'escalade. Me voici à présent dans la position particulièrement pitoyable et ridicule de l'homme suspendu à une étagère, et s'y accrochant comme si sa vie en dépendait. Et j'avais de quoi m’inquiéter: comment allais-je faire pour regagner le plancher des vaches tout en restant en un seul morceau? La dépouille de la chaise reposait sur le carrelage de la cuisine, comme un château de cartes effondré. Les vieux pieds en bois avaient eux aussi cédés sous mon poids. J'ai toujours été une bille en gymnastique, incapable de bien me réceptionner après une figure, exécutée de manière extrêmement maladroite sans un seul soupçon de grâce. Je précise au passage que je suis prof de musique et non de sport, au cas où vous vous poseriez la question. Comment réussir mon atterrissage sans radar sur un sol dur recouvert de paille et de bois, avec la table de mon petit déjeuner à proximité? Je risquais, en plus de la douleur de la chute, d'entendre mon corps se briser comme une allumette, en me cassant une jambe (très embêtant), le coccyx (encore plus embêtant), ou la nuque sur le bord de la table, le fameux "coup du lapin" (fatal, décès immédiat). Gloups.  

    Bon sang, c'est trop con de mourir dans un accident domestique aussi grotesque! Mes doigts me font souffrir. Je pense à mes élèves qui me massacrent l'Hymne à la joie de Beethoven et qui préféreraient jouer de la guitare électrique plutôt que de la flûte à bec. Deux d'entre-eux m'ont d'ailleurs dit qu'ils pratiquaient de la gratte de leur côté, et ont accepté de jouer devant la classe la semaine prochaine leur version rock de ce morceau. Purée, je donnerai n'importe quoi pour les entendre jouer, plutôt que d'être mort et enterré jeudi prochain à cause d'une erreur de fixation de mobilier!

    En parlant de fixation, celles de l'étagère commencent elles-aussi à faire grise mine sous mes 78 kg. L'acier se plia peu à peu, les boîtes en métal glissèrent et se fracassèrent sur le carrelage, répandant leur contenu. Seule celle contenant le café, objet de cette situation invraisemblable, s'arrêta à mi-chemin, tenant en équilibre sur mon nez et mon front. Et l'inévitable chute eut lieu à 7h58, heure du crime, où les vis se détachèrent du mur.

     

    Les minutes qui suivirent m'ont parues interminables, jusqu'au moment où le cliquetis de la serrure résonna dans l'appartement. J'entendis des bruits de pas lourds que je reconnaîtrais entre mille, et une voix familière lancer:

    -C'est moi! J'ai oublié les clés de la cabane à jardin chez toi... Mais... Frérot!! Qu'est-ce qui t'es arrivé? Est-ce que ça va? 

    Christophe se précipita sur mon cadavre encore chaud, étalé de tout mon long telle une baleine échouée, le visage noyé dans la poudre d'arabica, mélangé au riz, au sucre et à la semoule. Il me releva et m'épousseta le visage. Je mis un moment avant d'émerger et de me rendre compte que j'avais survécu à cette aventure ridicule. Bilan: quelques bleus, une chaise en miettes (soulagé que mes os ne soient pas dans le même état), des aliments à racheter et une étagère aux fixations bousillées, avec des restes de papier peint collés dessus.

    -Hey, ça va Quentin? Dis quelque chose!

    -Christophe...

    -Oui?

    -Ne viens plus JAMAIS faire du bricolage chez moi, s'il te plaît.


    2 commentaires
  • Journal d'une sorcière-Sacrées sorcières!

    Journal d'une sorcière-Sacrées sorcières!

    Journal d'une sorcière-Sacrées sorcières!

    Sodark reprend du service!

    C'est que ce personnage a presque 5 ans, mine de rien (elle est née en 2016).

    A suivre :)


    votre commentaire
  • Une espèce en voie de disparition?


    1 commentaire
  • J'ai honteusement oublié de poster ici le dessin pour le traditionnel Secret Santa du Forum Dessiné, sur le thème "quelque chose de serein/chill"

    Fin d'année

    Et aujourd'hui, c'est la disparition de Flash. Tant de bons moments passés sur des jeux flash, notamment ceux du Forum Dessiné justement, ça va me manquer.

    Fin d'année

    Mais s'il y en a un dont on veut la disparition de la surface de la Terre en 2021, c'est bien ce fichu coronavirus qui aura bien pourri l'année!

    Fin d'année

    Fin d'année


    votre commentaire
  • Hyrule City challenge 29, 30 et 31 [Fin]

    Hyrule City challenge 29, 30 et 31 [Fin]

    Hyrule City challenge 29, 30 et 31 [Fin]


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires